MERYL STREEP

meryl-streep

Meryl Streep est une actrice américaine née le 22 juin 1949 dans le New Jersey. Son talent a été maintes fois reconnu par ses pairs, si bien que le nombre de nominations à des récompenses pour ses prestations lui a permis de battre le record de Katharine Hepburn dans ce domaine. A elle seule, Meryl Streep compte 17 Oscars, 25 Golden Globes.

Elle a interprété de nombreux rôles marquants, notamment aux côtés de Dustin Hoffman en 1979 dans « Kramer contre Kramer« , mais aussi avec Robert Redford dans « Out of Africa » et  « Le Choix de Sophie » grâce auquel elle emporte son premier Oscar de la meilleure actrice en 1983. Elle a aussi incarné Margaret Thatcher dans « La dame de fer » en 2012.

J’ai surtout aimé « Sur la route de Madison » de Clint Eastwood.

Francesca Johnson semble vivre une vie de famille sans heurt. Un jour de l’été 1965, alors que son mari et ses enfants sont partis à une foire dans l’Illinois, le photographe Robert Kincaid (Clint Eastwood)  lui demande sa route. Elle le guide à travers les ponts couverts du comté de Madison qu’il est chargé de photographier pour la National Geographic. L’ amour, celui qui n’arrive qu’une fois dans une vie, s’abat sur eux et les quatre jours qu’ils passent ensemble les marqueront à jamais, quand bien même Francesca ne peut se résoudre à abandonner sa famille. Ce renoncement brise leur cœur, mais le souvenir de ces quatre jours les aide à continuer à vivre. Ses enfants n’apprendront son secret qu’après sa mort.

sur_la_route_de_madison

Mery Streep a reçu le Cecil B. DeMille Award lors de la cérémonie des Golden Globes. Plutôt que de revenir longuement sur sa carrière et ses souvenirs de comédienne, elle a critiqué Donald Trump sans jamais le citer.

Elle a rappelé comment Donald Trump s’était moquée d’une journaliste handicapée pendant sa campagne. « Quelqu’un qui n’avait ni le privilège, ni le pouvoir, ni la capacité de pouvoir répondre. Ca m’a brisé le coeur quand je l’ai vu et je n’arrive pas à le sortir de ma tête parce que ce n’était pas un film, c’était la vraie vie. (…) Le manque de respect pousse au manque de respect, la violence invite à la violence. Et quand les puissants abusent de leur position pour humilier les autres, nous sommes tous perdants. »

Un discours émouvant et courageux. Celui d’une grande dame.

 

Publicités