CHANDELEUR.

J’ai l’année dernière écrit un billet sur la Chandeleur. Aujourd’hui je vous y renvoie, si cela vous intéresse, et je mettrai simplement un dessin et une vidéo pour les enfants.

Publicités

SOUVENIR DE JEUNESSE.

Le 15 août a toujours été l’occasion d’une grande fête de famille. Papa adorait chanter devant ses enfants et plus tard ses petits enfants. Je ne sais pas pourquoi j’y pense spécialement cette année. C’est comme cela. Je vais poster deux vidéos  de ses chants préférés.

Bonne fête à tous ! 

 

 

HAENDEL.

Haendel est un compositeur allemand, devenu sujet anglais, né le 23 février 1685 à Halle et mort le 14 avril 1759 à Westminster.

Pour me faire plaisir, ce dimanche matin, un extrait de l’opéra Rinaldo que j’aime beaucoup. J’espère que vous l’aimerez aussi.

Un souvenir de jeunesse.

Et le très connu Alléluia du Messie.

JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES.

Cette journée a été officialisée par la Nations-Unies en 1977. Elle est encore fêtée mondialement chaque année.

Je ne reviendrai pas sur le long chemin parcouru par les femmes,  j’en ai parlé l’an dernier dans mon blog : https://molinia.wordpress.com/2016/03/

Je voudrais simplement rendre hommage à ces féministes qui ont tant fait pour nous.

Simone de Beauvoir (1908/1986) et son « Deuxième Sexe »

Betty Friedan (1921/2006) américaine dont j’ai fort apprécié « La femme mystifiée » et « Pour en finir avec le tabou de la vieillesse » ou encore « La révolte du troisième âge »

Suzanne Lilar née à Gand en 1901 et décédée à Bruxelles en 1992. Elle s’oppose à Simone de Beauvoir dans « Le Malentendu du Deuxième siècle » Elle est la mère de la romancière Françoise Mallet-Joris.

Evelyne Sullerot née en 1924 est une sociologue  qui s’est fort intéressée aux femmes. Elle était très critique de la presse féminine qui, d’après elle, culpabilisait les femmes. « Demain les femmes » « Histoire et sociologie de travail féminin »

Geneviève Gennari née en 1920 et décédée en 2001 a écrit une histoire très intéressante du féminisme « Le dossier de la femme » et un roman que j’ai beaucoup aimé « Journal d’une bourgeoise »

Christiane Collange née en 1903, romancière et journaliste a écrit de nombreux romans. Une anecdote : quand elle est entrée à Madame Express Françoise Giroud lui aurait dit « Surtout ne faites pas de journalisme féminin »

Françoise Giroud née en 1916 et décédée en 2003, fondatrice de l’Express avec Jean-Jacques Servan-Screiber a eu une énorme influence. Elle est une des rares à être restée dans l’histoire. Le titre de son livre « La Nouvelle vague » s’imposera pour qualifier les nouveaux cinéastes.

Gisèle Halimi est née en Algérie en 1922. Avocate très connue, elle a écrit « Ne vous résignez jamais »

Benoîte Groult née en 1920 est une romancière qui s’est fait connaître par son essai « Ainsi soi-elle » et « Touche étoile » livre dans lequel elle défend l’euthanasie.

Elisabeth Badinter née en 1944 est très connue. Romancière, journaliste, elle s’exprime souvent dans la presse. « L’amour en plus » « Le conflit »

J’ai abondamment parlé de ces féministes dans mon blog. Citer tous les billets serait fastidieux.

Je vous souhaite à tous une excellente journée des droits de la femme.

Je vous invite à avoir une pensée pour toutes ces femmes qui, chez nous ou dans le monde, subissent des violences et des viols.

N’oublions pas non plus, nous qui avons la chance de vivre dans un pays en paix, celles dont le pays est en guerre, celles qui souffrent de la faim.

Je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager une citation faite aux Etats-Généraux de 1929 qui avait fait grand bruit.

« Lorsqu’une jeune fille majeure entre à la Mairie avant d’avoir prononcé le « oui » sacramentel, elle jouit encore de ses droits civils. Aussitôt qu’elle a prononcé le « oui, Monsieur le Maire, » tous les droits qu’elle avait lui sont retirés. Mariée, la femme ne peut plus signer un contrat, elle ne peutni acheter, ni vendre sans la signature de son mari, elle ne peut pas plaider en justice au point de vue civil ni comme demanderesse, ni comme défenderesse, sans l’autorisation maritale. Elle est placée au même rang que les idiots, les fous, à qui l’on donne un conseil spécial. »

Ouf ! nous avons fait du chemin !

TRISTESSE.

Je l’aimais bien.

David Bowie nous a quittés dans la nuit de dimanche à l’âge de 69 ans, entouré de sa famille, après avoir lutté courageusement contre un cancer. Il venait de sortir un disque « Blackstar ».

C’est par son grand succès « Let’s dance » que je l’ai connu. (Billet du 1er mars 2008).

 

ABSENCE.

absence

De très sérieux ennuis de santé m’ont éloignée de mon blog. Cela va mieux. J’y reviens donc avec plaisir.

Je remercie tous ceux qui, malgré l’absence de nouveaux billets, ont continué à me lire.

J’espère qu’ils ne seront pas déçus et me resteront fidèles.

Que puis-je souhaiter ? Qu’ils ne partagent pas ce propos de Jules Renard : « Les absents ont toujours tort de revenir. »

 

BON ANNIVERSAIRE !

Dave, Wouter Otto Levenbach, est né le 4 mai 1944 à Amsterdam. J’ai été longtemps fan de lui ce qui m’a valu bien des quolibets. J’appréciais sa voix malgré son accent un peu déplaisant. Aimer une voix plutôt qu’une autre est un mystère. Je me souviens aussi que certains me reprochaient d’aimer Pavoretti, comme quoi !

Je regrette que les chansons qui passent à la radio soient toujours les mêmes : « Vanina » son premier succès ou « J’irai bien faire un tour du côté de chez Swann ». J’ajouterai, pour être de bon compte, « Dansez maintenant » « Lettre à Hélène » « Est-ce par hasard » « Comment ne pas être amoureux de vous ».

Mon disque préféré est « Dave classique » peu connu. Patrick Loiseau a écrit des paroles sur une musique de Schubert, Bach, Lisz, Beethoven, Mozart,Wagner. Il est accompagné de la chorale des « Petits Ecoliers » et de l’ensemble de l’opéra de Paris.

Un extrait de « Lutèce et le nouveau monde » sur une musique de Dvorak :

Lutèce a beau lutter
Paris est perdu
Les temps modernes ont frappé
Elle ne se reconnaît plus

Mais le noveau monde est là
Limitons les dégâts
Un mégalomane pourrait bien
Nous reconstruire Manhattan
Autour des tours de Notre-Dame.

(Premier et dernier couplet) (http://musique.ados.fr/Dave/Classique-alb6687.html)

Dave a été l’invité de Frédérick Lopez dans « Parenthèse inattendue » et s’est montré bien sympathique, honnête comme le reconnaissait l’animateur.

On a parlé de son clash chez Baffie avec Hondelatte où il a écouté sans rien dire. Il n’aime pas la bagarre.

J’ai aussi le souvenir d’une émission émouvante où il racontait comment avec ses frères et sœurs, il avait participé à l’euthanasie de sa mère avec une grande affection. C’est un trait de sa personnalité, dire les choses même si certains peuvent en être choqués.

Il ne cache pas non plus son amour pour Patrick Loiseau, son parolier. Une fidélité de plus de quarante ans et de son aveu, ce qui lui est arrivé de mieux dans sa vie.

Je n’ai pas vu le film « Une chanson pour ma mère » il en a bien fait la promotion. Bon film ou pas, je ne sais pas.

Je me souviens aussi de ses émissions de présentation de chansons en compagnie de Sheila. Quand ? Le titre de l’émission ? Je ne sais plus. Pas plus que de la présentation de l’Eurovision, dont il reconnaît l’échec.

Un chanteur populaire qui n’a pas fait une grande carrière mais a quand même donné du plaisir à ceux qui, comme moi, l’appréciaient. Que demander de plus ?