OUBLIE LE 22 MARS ?

 

Memorial

Le 22 mars la Belgique était frappée par des attentats à l’aéroport de Zaventem et dans le métro à la station Maelbeek.

Tout le pays était sous le choc. La peur nous touchait tous. Les magasins étaient désertés, certains n’osaient plus prendre le métro, Bruxelles était privée de ses touristes.

Malgré le travail colossal qui a été fait, enquêtes, perquisitions, arrestations, nous avons continué à vivre dans la peur. Nous ne pouvions même pas dire « Plus jamais cela » l’OCAM nous rappelant que la menace d’attentats était toujours bien là.

Nous avons même connu l’infamie, être traité par la presse internationale de « foyer de djihadistes »

Peu à peu, nous avons repris courage. Nous avons réappris à vivre normalement.

DEUX MOIS APRES.

La Wallonie est en plein chaos. Grèves et manifestations se multiplient. La SNCB est toujours en grève. Les agents pénitentiaires le sont depuis plus d’un mois. Chaque jour, nous apprenons d’autres grèves, d’autres manifestations.

La population est durement touchée par la grève de la SNCB. Comment se rendre au travail ? Comment supporter des heures en voiture sur des routes embouteillées ? Les étudiants en plein examen s’organisent comme ils le peuvent. Ceux qui veulent travailler sont bloqués par des piquets de grève. Même le vote pour la poursuite ou non de la grève apparaît comme une mascarade.

Koen Geens multiplie les concertations, François Belot propose de suspendre la circulaire qui posait problème, le gouvernement rappelle qu’il est ouvert à la concertation.

Tous ces efforts sont inutiles, la CGSP et la CSC rejettent tout et le comble ! reprochent  à la CGSLB  wallonne d’avoir signé le protocole d’accord de Koen Geens.

Une question est sur toutes les lèvres : quand tout cela finira-t-il ?

Réponse de la CGSP wallonne : quand le gouvernement tombera !

Affiche-congrès (1)

 

Pauvre Wallonie !

Impossible de ne pas penser que ce mouvement est orchestré : par le PS ? par le PTB ?

Même si Elio Di Rupo répète qu’il n’a rien à dire aux syndicalistes, on n’arrive plus à le croire. Laurette Onkelinx, elle, est très claire : elle lance un appel à la SP.A pour que le syndicat rejoigne le PS dans l’action menée contre le gouvernement.

Et après ? De nouvelles élections ? Un gouvernement formé par le PS avec qui ? Pas le MR évidemment. Avec les Flamands qui n’ont pas voulu la chute du gouvernement ?

Je ne vois pas d’issue.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s