DERAPAGE ?

5305356

Peut-on déballer la vie privée d’un ministre dans une émission publique ? Pour moi, non. Je suis choquée par les propos de Michel Henrion dans l’émission de « C’est pas tous les jours dimanche » d’aujourd’hui.

Il s’agit de la phrase qui fait polémique de Jan Jambon, ministre de l’intérieur : « Une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l’occasion des attentats.»

Je m’interroge déjà sur le sens donné à « significative ». C’est une traduction donc la prudence s’impose. Nous l’employons dans le sens « importante » mais ce n’est pas, comme l’a bien souligné Emmanuelle Praet, la définition du Larousse « exprimer un sentiment » sans compter les nombreux synonymes. Soit !

De même, j’ai été assez ahurie d’entendre que « danser » était pris au sens « exécuter une danse » ce qui est évidemment ridicule. J’ai tout entendu : valse ? samba ? farandole ? Je dirais qu’il s’agit d’une image pour exprimer la joie.

Je copie les propos de Michel Henrion repris sur le site RTL : «On voit toujours de la stratégie chez Jambon et la N-VA, mais c’est beaucoup plus simple. Moi je pense que Jambon dit tout haut ce qu’il pense vraiment, et que ce qu’il dit est sa représentation du monde. C’est comme ça que l’on parle dans son biotope, dans ses réseaux politiques… dans sa famille« , juge Michel Henrion, spécialiste en communication politique. « Les dîners de famille chez Jan Jambon ça doit être assez amusant. Son fils a été leader des étudiants catholiques, il s’est disputé avec l’évêque de Bruges, qui ouvrait une petite porte au monde homosexuel. Son beau-frère est un ancien député du Belang, donc c’est son biotope, ça c’est son droit« », ajoute le chroniqueur.

Cela ne va pas. Michel Henrion pouvait – comme beaucoup d’autres – exprimer son opinion à propos de la déclaration du ministre, voire la critiquer, mais avait-il le droit de faire un commentaire sur sa famille ?

Je pourrais l’imiter et dire, par exemple, que Michel Henrion ayant été le porte-parole de Guy Spitaels, je prendrai toutes ses déclarations comme étant celles d’un socialiste et que cela me semble contraire à la déontologie d’un chroniqueur qui, à mon sens, doit être capable d’objectivité.

La parole du Ministre était peut-être maladroite mais personne ne peut nier que des gamins ont exprimé une certaine joie. Le V de la victoire comme le disait quelqu’un, le doigt levé qui est, paraît-il, l’expression de la croyance en un seul dieu.

De là à conclure que le Ministre visait toute la communauté musulmane est évidemment absurde.

Je me souviens d’ailleurs de la polémique suscitée par le refus de la minute de silence de certains ados dans les écoles après les attentats de Paris.

Je pense aussi que si les profs accordaient autant d’importance à certaines réactions de leurs élèves, ils quitteraient l’enseignement !

Que l’on me comprenne bien, les attentats sont des actes horribles, lâches, répréhensibles, manifester de la joie par provocation ou autre sentiment est blâmable, disons-le sans nous lancer dans des polémiques inutiles.

Je conseille au lecteur de lire la déclaration du nouveau directeur du Président du centre de l’exécutif musulman de Belgique. Je pourrais, elle, la considérer comme étant « significative ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s