LENDEMAIN.

Au parc

Je ne vais pas bouder mon plaisir : le 21 juillet a été, pour moi comme pour de très nombreux citoyens, une journée exceptionnelle.

Le roi AlbertII a abdiqué d’une manière solennelle. Dans son discours, il a réitéré ses remerciements à tous, la reine, bien sûr mais aussi au gouvernement, à tous ceux qui ont compté pendant son règne. Le kiss à la reine a fait un buzz mais c’était une manière bien à lui de montrer que, puisqu’il s’en va, il n’est plus tenu à un langage, disons, politiquement correct. Tout le monde a apprécié la manière dont il a parlé à son fils, en le tutoyant et en marquant de manière bien visible son approbation. N’oublions pas l’accolade du père et du fils. Emouvant.

Je le remercie, une fois de plus, pour tout ce qu’il nous a apporté et lui souhaite de jouir pleinement de sa nouvelle vie, même – on ne se refait pas – s’il gardera un œil sur un pays qu’il aime tant.

La prestation de serment du roi Philippe a été faite d’une voix claire, posée et son discours a été un cinglant démenti  à ceux qui, depuis des mois, le présentent comme ne sachant pas parler…

On ne change pas par un coup de baguette magique. Il s’est montré comme il est, pas comme les journalistes l’ont toujours présenté. Une citoyenne, dans la foule, le faisait remarquer : « Pourquoi nous ont-ils dit tant de choses fausses sur lui ? Pourquoi toutes ces rumeurs ? »

Pour moi, je ne doute pas qu’il saura assumer sa fonction aussi bien que son père. J’espère que les médias ne s’amuseront plus à essayer de l’attirer dans des pièges. L’avantage d’être roi est qu’il jouira du colloque singulier et pourra enfin être lui-même. Volontaire, il l’est. C’est, n’en déplaise à certains, une grande qualité.

La presse francophone n’a pu que souligner que la journée avait été une réussite. J’ajouterai que la ferveur de la foule absolument extraordinaire lui donne la légitimité que certains lui contestent. Il est, rappelons-le, le roi des Belges parce que successeur de Léopold I, choisi par les Belges.

Bien entendu, certains journalistes ne peuvent pas s’empêcher d’entamer déjà un refrain « On verra »

La presse flamande attend les élections de 2014 ! C’est annoncé déjà qu’ils les craignent. Ils feraient mieux de les préparer en soulignant, comme l’a fait le roi Philippe, tous les atouts dont nous jouissons.

Un mot de la presse étrangère et cet aveu : « La presse étrangère relaie la presse belge  et les médias sont souvent tellement pessimistes que nous nous attendons toujours au pire. » C’est bien là le problème.

Je ne m’étendrai pas davantage aujourd’hui. J’aurai sûrement encore l’occasion, parfois hélas ! de reparler politique.

J’allais oublier de remercier RTL pour ses excellents reportages. Toute l’équipe s’est vraiment démenée pour nous faire plaisir. J’ai particulièrement apprécié Francis Balace pour son érudition, sa simplicité, sa gentillesse.

J’avais déjà aimé l’édition spéciale de « Place royale », une émission que je n’ai pas l’habitude de regarder. Les proches de Philippe, ceux qui l’ont connu, avaient tous un regard bienveillant.

Je n’ai pas regardé la RTBF. Je ne doute pas qu’il ait eu aussi d’excellents reportages. J’ai appris sur Twitter que Van Uytendaele était invité. Ouf ! j’ai échappé à cela !

Publicités

Un commentaire sur “LENDEMAIN.

  1. La reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine, et de leurs droits égaux et inaliénables, constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s