CAMPAGNE ELECTORALE.

Je voudrais rendre hommage aux journalistes de la presse écrite, de la radio et de la télévision qui ont suivi la campagne électorale. Je les remercie pour leurs informations et leurs analyses. Je donnerai une mention particulière à Bertrand Henne, de Matin Première sur la RTBF qui a fait preuve d’un grand professionnalisme. Il a posé les bonnes questions, a insisté pour avoir des réponses quand il n’en obtenait pas et je trouve qu’il a été impartial.

Je rends aussi hommage aux hommes politiques mais avec des bémols. La campagne électorale était particulièrement difficile en ces temps de crise et ils ont donné beaucoup d’eux-mêmes. Bien sûr, c’est leur métier, ils tiennent à être réélus ou à faire gagner leur parti, mais je tiens à souligner l’énergie qu’ils ont dû déployer.

Les bémols ? Ce que j’ai regretté.

1. Les attaques personnelles, les phrases assassines, les déclarations intempestives.

2. L’amalgame entre régions et fédéral. Trop souvent, alors que les élections sont régionales les candidats ou présidents de parti ont puisé leurs arguments, pour attaquer les autres, dans le travail accompli au gouvernement fédéral.

3. Le peu d’importance accordée aux élections européennes. Bien souvent, les programmes étaient identiques régions/europe alors qu’il me semble qu’il y a des spécificités européennes à défendre.

4. Le non respect des électeurs, bien qu’ils aient tous dit que l’électeur trancherait, j’ai souvent eu l’impression que les propos qui suivaient démentaient cette affirmation. Pire, prononcer des exclusions. Certains ont trouvé que c’était plus clair, je ne partage pas cette opinion.

5. Le flou dans la présentation de leur programme ou pire, le changement au fur et à mesure de la campagne.

C’est volontairement que je ne cite aucun parti, que je ne donne aucun nom. J’exprime mon opinion parce que j’écris sur un blog personnel, mais je ne tiens pas à refaire la campagne ni à tomber dans le travers que je dénonce, les attaques personnelles.

Citoyenne ordinaire, je tenais à m’exprimer. Pourquoi ? Peut-être uniquement pour dire que voter est important même si nous avons souvent l’impression que notre vote a peu d’importance, que tout se joue ailleurs. En Belgique, les alliances sont malheureusement obligatoires et les précédents existent où la volonté de l’électeur n’a pas été respectée.

Malgré tout, comme les Politiques le disent si bien, il faut envoyer un signal fort….

Un espoir : qu’il soit respecté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s