DIABOLO

On a parfois des surprises. Un beau jour, les habitants de Machelen constatent que des travaux sont réalisés sur une ancienne bretelle d’autoroute, jamais achevée. Le bourgmestre, qui envoie pourtant une brochure d’information tous les mois à ses adminisrés, ne les a jamais mentionnés. Ce n’est que deux mois après le début des travaux qu’il organise une réunion d’information. Ainsi, on apprend qu’il s’agit du projet DIABOLO, réalisé par INFRABEL. Anvers serait relié à Zaventem, par TGV mais aussi par un RER. Un pont, à deux niveaux, surplomberait le boulevard de la Woluwe, à Machelen.

INFRABEL, on le sait, fait partie du holding SNCB chargé depuis le 1er janvier 2005 de la gestion de l’infrastructure ferroviaire belge. Société anonyme de droit public, elle bénéficie des dotations de l’état fédéral.

Le projet Diabolo a suscité beaucoup d’opposition de la part des communes concernées. Pour rien, car selon INFRABEL, le projet est soutenu par la Communauté Flamande, pouvoir supérieur aux communes qui n’ont qu’un droit d’avis.

Or, ces travaux gigantesques coûtent cher au Fédéral, dont on nous dit que les caisses sont vides ! Tout le monde comprend la nécessité de prolonger le TGV jusqu’Amsterdam. Par contre, il est difficile d’admettre la nécessité de relier Zaventem à Anvers, non seulement par un TGV mais aussi par un RER

Question de rentabilité, paraît-il ! Il faudrait qu’on m’explique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s