RAPPORT PISA

Je voudrais réagir aux déclarations d’Alain Destexhe qui estime l’enseignement libre plus performant que l’enseignement officiel. (Rapport Pisa). (Le Soir 21 mai).

Je pense qu’on ne dit pas assez que le critère retenu est l’âge, quinze ans, non la classe. En clair, (si cela n’a pas changé) un élève qui se trouve en première année du secondaire passera le test établi pour les élèves de quatrième.

Il faudrait une analyse détaillée pour expliquer les meilleurs résultats de l’enseignement catholique ou de la Flandre. Je me bornerai à quelques considérations.

L’enseignement catholique jouit d’une plus grande liberté que l’enseignement officiel : liberté d’inscription des élèves, du projet pédagogique, des programmes, liberté pédagogique plus grande pour les professeurs, moindre influence des inspecteurs, moins de redoublements.

Que l’on me comprenne bien. Il existe des écoles « fortes » aussi bien dans l’enseignement officiel (communauté française/provinces) que dans l’enseignement libre (confessionnel/non confessionnel).

D’après moi, l’enseignement rénové, total en Wallonie, a engendré des dérives et ce, aussi au niveau de l’enseignement. Cela explique, en partie, le meilleur niveau scolaire en Flandre.

Je profite de cet article, très sommaire, pour rectifier ce que j’ai lu sur un forum. L’enseignement libre est subventionné mais il est vrai qu’il se permet, parfois, de demander une large contribution financière des parents, à mon sens, pas toujours justifiée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s