CHARLES DARWIN

Son nom nous est connu mais que savons-nous de lui ? Très probablement, surtout, le scandale que sa théorie de l’évolution a provoqué. On peut le comprendre. On connaît la fameuse phrase de l’épouse de l’évêque de Manchester « Descendre du singe ? Espérons que ce n’est pas vrai, si ça l’est, prions pour que la chose ne s’ébruite pas. »

Aux réactions émotionnelles, s’ajoute la croyance religieuse. A l’époque, la croyance populaire interprétait les textes bibliques à la lettre. On comprend que, pour les contemporains de Darwin, la théorie de l’évolution ait choqué. Actuellement, le débat est relancé et de nombreux sites internet essaient de prouver que ses théories sont fausses.

Charles Darwin, naturaliste, est né en 1809, à Scherewbury, en Angleterre. En 1831, il obtient une place sur le Beagle, en partance pour l’Amérique du sud. Durant le voyage, il collectionne les spécimens et les fossiles. C’est surtout dans les îles des Galapagos, en 1835, que ses observations l’amènent à élaborer l’ébauche de sa théorie. Il remarque qu’une espèce, retrouvée sur plusieurs îles, présente des différences notables. Ainsi, par exemple, le bec des pigeons est adapté à différentes sortes de nourriture.

Il revient en Angleterre et se consacre à ses recherches. L’origine des Espèces par la sélection naturelle sera publié en 1859. La descendance de l’homme et la sélection sexuelle en 1871. Jusqu’à la fin de sa vie, le 19 avril 1882, il continuera à publier et à répondre aux attaques. Il deviendra membre de la Royal Society of London et de l’Académie des Sciences, en France.

Il faudra d’ailleurs d’autres théories pour appuyer sa thèse. Je citerai Charles Lyell, géologue, qui émettra l’hypothèse que la terre se transforme au fur et à mesure de l’érosion et des éruptions volcaniques. Thomas Maltus, économiste, démontrera que la population augmentant perpétuellement, il existe une lutte pour la survie et que seuls les individus présentant un avantage pourront survivre. Jean-Baptiste Lamarck parle d’évolution des espèces par adaptation au milieu. Alfred Walace, naturaliste, prépare, dès 1858, une théorie de l’évolution. Johann Mendel validera la théorie de Darwin en expliquant les modes de transmission des caractères héréditaires.

L’Islam ne reconnaît qu’une lecture littérale du Coran, livre saint, sauf certains intellectuels qui le remettent dans son contexte historique. Les Juifs intègrent parfaitement la science dans leur Talmud. Les scientifiques chrétiens n’ont pas de problème. Cependant, certains catholiques rejettent Darwin au nom du Dieu Créateur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s